Mercredi 10 avril 3 10 /04 /Avr 18:07

Une autre histoire que j'ai inventé.

 

C’était les vacances d’hiver, une copine de ma sœur venue passer quelques jours chez nous. Une jolie brune assez sexy vêtue d’une jupette bleue et d’un pull en cachemire noir, très mignonne et elle le sait. Moi qui aime les filles, un tel spectacle ne me dérange pas du tout, bien au contraire. Je suis juste frustrée de ne pas pouvoir la voir plus dévêtue. Il fallait que je reste discrète, il ne fallait pas à cette époque que mes parents sachent que seul les filles m’intéressaient. Au bout de deux jours ma sœur est tombée malade de la grippe, elle est restée 3 jours dans sa chambre, ce qui m’a permit de faire plus ample connaissance avec Sabrina.

Nous nous sommes trouvées plein de points communs, musique, fringue, une fille vraiment cool.

 

Elle dormait dans la chambre d’amis, juste à coté de la mienne. Les murs de séparation ne sont pas très épais, ce qui laisse passer certains bruits. Il fallait que je reste discrète quand je me donnais du plaisir comme tous les soirs. Ce soir là je fantasmais à mort sur Sabrina, j’ai jouis plusieurs fois en pensant que c’était ses mains ou sa langue. Il était temps de dormir, après mes multiples orgasmes, j’étais si bien les sensations sont si agréables. Mais j’entendis des bruits suspects, qui m’ont particulièrement intrigué. La nuit suivante, j’ai interrompu ma séance de masturbation lorsque j'ai de nouveau entendu des bruits suspects dans la chambre de Sabrina, j’ai tendu une oreille attentive mais pour confirmer, il fallait que j’en ai le cœur net. Je repris ma séance encore plus excitée, car demain même heure il fait que j’en sache plus.

 

La nuit suivante, j’attendais patiemment lorsque j’entendis de nouveau ces étranges bruits. Je me lève discrètement pour aller jeter un œil curieux et confirmer ce que je soupçonnais. En sortant doucement, je m’aperçois que la chambre de ma sœur est entrouverte. En passant devant, elle semble ne pas y être. C’est de plus en plus étrange, mais en m’approchant de la porte de Sabrina, des gémissements étouffés mais elle n’était pas seule. Je suis restée cachée derrière le meuble du couloir, j’étais intriguée, excitée…ma sœur avec Sabrina. J’entendais, j’imaginais, et en même temps j’avais la main dans ma culotte toute humide. Ils sont en train de jouir et moi aussi en même temps, trop dur de retenir mon plaisir.

 

Je me calme, je me calme…environ 20 minutes après, je vois ma sœur en sueur sortir sur la pointe des pieds rejoindre sa chambre. Elle qui collectionne les petits copains, à finalement des envies et désirs secrets comme moi. Depuis quand Sabrina et ma sœur ont des rapports sexuels ? Il faut que je trouve un moyen de pouvoir aussi profiter de Sabrina, je ressemble beaucoup à ma sœur, les cheveux plus clairs et un peu plus longs, pourtant un an plus jeune, une poitrine plus imposante. La nuit va être longue, je suis trop agitée pour trouver le sommeil. J’ai trop envie de me caresser et fouiller mon minou, en quête de nouvelles sensations…la suite est évidente, penser à Sabrina et Sandra ensemble, trop excitant de m’imaginer m’immiscer au milieu d’une scène chaude entre filles. A peine je me touchais, me caressais, me pénétrais, en quelques secondes j’avais d’incroyables orgasmes, très difficiles à contenir pour ne pas éveiller les soupçons de ma voisine. Quoi que l’idée me stimulait d’autant plus, me faire surprendre par la belle Sabrina.

 

Je me suis réveillée vers les 11 heures, fatiguée de ma nuit de folie. Il fallait que je trouve moyen ou une idée me permettant d’aborder le sujet avec Sabrina, ça m’obsédait. En me levant, personne dans la maison. J’étais seule, trop cool pour prendre un petit dej tranquille. Au bout de 10 minutes, je vois sortir Sabrina de la salle de bain, les cheveux mouillés avec le peignoir de ma sœur. Une vision troublante et excitante. Je lui demande où sont partis mes parents ma sœur, elle me répond qu’ils étaient partis faire 4 courses et qu’ils seraient de retour dans une heure. Je mourrais d’envie de lui dire que je savais pour elle et ma sœur. J’entendais mon cœur battre la chamade. Son téléphone sonna, le temps qu’elle aille dans sa chambre celui ci s’arrêta. Elle me répondit...Ce n’est pas grave, elle rappellera c'est une copine que j'ai oublié d’appeler hier soir.

 

Je ne sais pas pourquoi, mais je lui répond…normal tu étais trop occupée. J’ai très chaud, j’en ai trop dit ou pas assez… elle était étonnée et intriguée, elle rougit. J’ai profité du moment et je lui dis…Je vous ai entendu hier soir, toi et ma sœur. Un peu troublée et paniquée, elle me dit…il s’est rien passé, de quoi tu parles ! Je vous ai entendu, j’ai vu Sandra sortir de ta chambre et je sais ce qu’il s’est passé. Elle me regarda un instant sans rien dire, j’avais donc raison. Elle n’osait plus me regarder, elle était très gênée. Je lui ai dis, ne t’inquiète pas ce qui s’est passé restera entre nous, mais à une condition. Ah et laquelle me dit elle ?


Eh bien, je voudrais que tu me montres comment toi et ma sœur faites l’amour. Pendant un instant, il n’y avait pas un bruit, sauf le craquement des chaises lorsque l’une de nous bougeait. Elle m’a sourit, ça voulait dire oui, je me suis levée et je l’ai attiré dans ma chambre pour profiter d’un moment intime avec Sabrina. Le temps était compté, mais suffisant pour combler mon désir et prendre du plaisir. Je n’avais jamais embrassé une fille, je n’avais jamais embrassé du tout. Elle sentait la pêche, l’odeur du gel douche fraichement déposé sur sa peau. Ses lèvres étaient douces, légèrement humides. J’ai beaucoup apprécié ce premier baiser, c’était très sensuel, très électrique, très érotique.


Je me suis d’abord laissée faire, j’ai profité de l’expérience de Sabrina. Ses mains se sont glissées sous ma nuisette, pour venir peloter mes seins. J’étais en transe, lorsque qu’elle a commencé à retirer ma petite culotte toute mouillée de désir. Elle me fit un compliment sur ma vulve bien lisse et bien dessinée. J’ai écarté les jambes pour lui faciliter l’accès et l’inviter chaleureusement. C’est la première fois que quelqu’un d’autre me touche, son premier coup de langue m’a fait sursauter de plaisir. Une sensation totalement différente et vraiment divine.

Je ne contrôlais rien, j’étais tellement excitée que je suis venu très vite, un orgasme rapide et très vif.

 

Ma soif de désir était toujours présente, lorsqu’elle a commencé à me pénétrer, elle fut surprise que je ne sois plus vierge. Je lui ai dis que je m’étais déflorée seule avec brosse à cheveux. Ses doigts étaient experts, elle trouva mon point G rapidement et me fit grimper au septième ciel facilement. J’ai jouis tellement fort que j’ai laissé échappé des cris de plaisir sans retenue.Elle est venue m’embrasser, avec l’odeur de mon intimité sur sa bouche. C’était à mon tour de lui donner autant de plaisir. Je n’avais qu’à lever la ceinture du peignoir, pour contempler sa jolie poitrine, un joli grain de beauté parfaitement positionné entre ses seins et son minou rasé laissant paraître une fine ligne de poils sur le pubis. Je me suis amusé avec ses tétons, ils étaient très durs déjà. J’ai les ai embrassé et tété, j’ai déposé de doux baisers sur son ventre et son bas ventre en descendant vers son minou. Je sentais sa peau frissonner à chaque contact des mes lèvres sur sa peau. Ses grandes lèvres entrouvertes d’excitation et luisaient, je pouvais entrevoir son clitoris parfaitement dessiné et en érection. Il était beaucoup plus gros que le mien, comme un tout petit gland.

 

Avec ma langue je parcourais ses grandes lèvres, elles sentaient si bon. Sa mouille était sucrée comme la mienne, j’ai dégusté son nectar avec gourmandise. J’ai écarté ses lèvres, pour venir titiller de ma langue son bouton bien dressé. Je l’avalais et le suçais. Sa respiration s’est accélérée, son bassin s’est animé, elle était en train de jouir. J’étais émerveillée par un tel spectacle, elle grimaçait de plaisir. Je me suis alors imaginée, que moi aussi je devais faire de telles grimaces lorsque je jouissais. J’ai commencé à la pénétrer très facilement d’un doigt, je fouillais pour la première fois un autre vagin que le mien. Pendant ce temps je mouillais abondamment à nouveau, une situation très érotique et excitante. Alors que je trouvais son point G, j’ai simultanément titillé son bouton à nouveau dressé de la langue. Elle me caressait les cheveux, me disait c’est trop bon ne t’arrête pas.

 

Soudain la porte d’entrée, mes parents, ma sœur étaient là ! Ni une ni deux, elle referma son peignoir. Je remis ma culotte toute fraiche de mouille. J’ouvris la porte discrètement, pour voir au bout du couloir et la cuisine, j’ai dis à Sabrina…vite tu peux aller dans ta chambre.
En passant discrètement, elle me déposa un petit baiser sur les lèvres avec un sourire coquin. Quelle intensité dans le déroulement des évènements, frustrant également car Sabrina était sur le point d’avoir un orgasme. Rien que d’y penser, j’étais toutes excitées mais aussi heureuse d’avoir eu mon premier rapport sexuel avec une fille.

 

Il était temps de prendre une douche, un endroit intime, le moment idéal pour finir ce qui avait été commencé. Je prépare mes petites affaires, choisissant ma petite jupe noire, envie d’être sexy pour plaire à Sabrina. J’aime le jet de la douche sur ma peau et sur mon bouton, que je n’ai pas fait attendre. Un besoin urgent de me soulager. J’ai fermé les yeux et fantasmé à l’instant de folie entre moi et Sabrina, j’ai jouis si fort que j’ai glissé dans la douche. J’ai utilisé le même gel douche à la pêche, j’étais si bien et si heureuse.

 

Toute belle et toute fraiche, en sortant de la douche je croise Sabrina qui sortait des toilettes. Nous nous sommes regardées et souries, je compris qu’elle s’était aussi soulagée, restée sur sa faim quand nous fumes interrompues. La seconde semaine et la complicité entre moi et Sabrina a changée du tout au tout. Mais c’est une autre histoire.

 

© Tous droits réservés

 

Par lovefanny - Publié dans : vos contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés