Dimanche 28 juin 7 28 /06 /Juin 10:54

Ce matin j’ai envie de m’amuser avec mon corps, j’ai envie de me donner des sensations que j’aime quand je suis fatiguée après des longues heures de travail. Je suis enfin en repos, j’ai le temps de voir les choses et surtout le temps de me faire du bien pour sortir de tout ce stress inutile … c’est très efficace surtout quand on est une femme. Se masturber est un plaisir personnel qui procure au corps les besoins nécessaires pour se décontracter et effacer tous maux de tète. Toutes les femmes devraient se délacer ainsi, se faire plaisir … c’est un besoin que tout le monde devrait comprendre et accepter sans aucuns tabous.

 

Le corps d’une femme est tellement beau, tellement doux, tellement fragile … notre corps à sans cesse besoin d’être soigné, bichonné, caressé …  sans cesse besoin de se sentir bien, à tout moment j’ai besoin d’avoir la sensation que mon corps tout entier soit léger. Cette sensation est obtenue quand nous dormons, mais surtout quand nous nous abandonnons dans un moment de plaisir sexuel. Il faut que vous compreniez que c’est important pour vous, que vous soyez seule ou en couple … c’est un plus indispensable pour votre équilibre physique et mental. Peut importe l’âge, peu importe ce que vous rechercher, fantasmer est bon pour l’esprit à la découverte de son corps et de son bien être intérieur.

 

Tout ceci pour vous expliquer qu’en ce moment même je vous écris et je me fais plaisir. J’ai envie de partager avec vous tout ce que je ressens grâce à ce que je me fais. C’est la vie les filles … rien de plus normal et de plus naturel que se faire du bien surtout quand on est adolescente ou même avant. Rien n’est sale ou anormal bien au contraire, ceux qui vous en persuade sont jaloux ou ignorant des bien fait que la nature nous offre. Si ça fait tant de bien, c’est que c’est fait pour ça …

 

Je suis allongée sur le ventre face au pc sur canapé, les jambes repliées et je peux me toucher le dos. Je me retourne, je suis assise pour retirer le peu de vêtements que j’ai sur moi … après la douche j’ai enfilé ma nuisette rouge que je mets le plus souvent. Je suis totalement nue dessous…je vois mes seins et mon minou à travers. Je glisse facilement une main pour me caresser le sexe, les fesses et les seins … je suis maintenant assise sur les talons, j’ai les deux mains autour du minou, les jambes suffisamment écartées pour me caresser les grandes lèvres.

La main gauche remonte sur mes seins, l’autre s’occupe que de ma petite chatte affamée. Je suis déjà toute humide à vous raconter ce que je ressens. Je caresse mon clitoris puis me petites lèvres. J’étale ma mouille pour faire des petits ronds sur mon clitoris. Je plonge mon index dans mon vagin pour aller jusqu'à mon point G. Je remonte et je replonge en insistant sur mon méat super sensible. Les bruits de clapotis et de frottements sont perceptibles, ce sont des bruits qui m’excitent encore plus. C’est bon, même très bon …

 

Je suis sur le dos, les jambes écartées car les sensations que je me procure sont de plus en plus intenses. Je me pénètre maintenant de deux doigts, le majeur et l’index de la main gauche … l’autre va tantôt sur mes seins aux tétons si durs, tantôt dans mes cheveux et tantôt rejoindre l’autre main pour s’occuper de mon clitoris. Mon bassin se soulève à chaque geste de va et vient en moi, mon point G est super gonflé je le sens il est énorme, de la taille d’une pièce de deux euros. Je masturbe mon clitoris du pouce, ça varie les sensations. C’est comme un besoin indispensable que celui-ci réclame. C’est plus doux et moins vif que le poing G, les deux en même temps c’est tout mon bas ventre qui est comme transpercé de part en part … des sensations intensément bonnes et vraiment agréables. Une chaleur forte, torride même … envahissante et accompagnée de frissons divinement bons dans tout le corps.

 

Des deux index j’écarte mes grandes lèvres pour insister son mon clitoris et mes petites lèvres, ca casse le rythme mais relance l’excitation et je replonge d’un doigt, puis deux pour insister sur le point G. Ca y est l’orgasme commence à pointer le bout de son nez, il va venir trop vite si je continue ainsi …  je vais me faire languir, c’est cruellement trop bon. Des deux mains je caresse autour de ma chatte en feu, le plaisir me pique de mon clitoris jusqu'à l’intérieur du vagin. J’ai changé de main, l’échéance de l’orgasme est retardée …  je replonge d’un doigt, puis deux, je fais des cercles à l’intérieur, je remonte ensuite sur mon clitoris qui réclame, je n’en peux plus. Le bruit de ma mouille sous les frottements m’excite de plus en plus. L’index droit sur le clitoris et le gauche sur mon point G … un second doigt en moi … je vais jouir, mes mouvements s’accélèrent automatiquement … je sens monter l’orgasme. C’est puissant, quelle sensations de sentir arriver une gigantesque vague de frissons qui t’emportent très loin …

 

Mes doigts restent dans le vagin ne bougent plus mais augmentent les sensations à chaque contraction, alors que je continue de masturber mon clitoris rythmé par les spasmes. L’orgasme se déplace en moi, comme si sur mon clitoris c’était fini alors qu’il se prolonge sur mon point G … je ne peux que me pénétrer, les spasmes sont encore plus forts … que c’est bon. Je fini par sortir de mon vagin, car l’orgasme s’arrête brutalement et les sensations redescendent. Mon minou est sensible de partout et je l’apaise en le caressant doucement. Je pince mes seins, d’un doigt je parcours ma fente et mon envie reprend brutalement … j’ai à nouveau envie de me pénétrer. Du majeur je masturbe le bas des mes petites lèvres en plongeant légèrement le doigt à l’entrée du vagin et frôler mon méat … ce qui déclenche en moi une très vive envie comme un besoin pressant. Je me pénètre à nouveau et le simple fait de passer sur mon point G me transporte brutalement vers un orgasme moins puissant mais plus long qui va semble t’il m’apaiser … il est très long et bien plus doux que le précédent. Toutes les mauvaises choses, les mauvaises ondes sortent … comme une drogue, comme si j’étais en apesanteur.

 

C’est fini et je me sens si bien, je suis détendue, je suis totalement vide de tout stress … Je me caresse le corps, les hanches, les seins, de temps à autres je passe sur ma petite chatte qui ronronne toute calme … tout mon bien être part d’elle et se propage dans tout le corps. Elle est presque trop sensible, je prolonge l’effet en me caressant doucement le clitoris complètement rentré dans sous le capuchon. Je ferme les yeux, j’ai sommeil … je vous laisse … bisous, Eva .

 

Si vous avais aimé comme moi le récit d’Eva, faites nous partager à votre tour, vos petits moments de plaisirs.

 

A consommer sans modération, on a toutes le droit de s’envoler ! lol

© Tous droits réservés


Par lovefanny - Publié dans : vos contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 11 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés