Samedi 6 décembre 6 06 /12 /Déc 14:43

Voici la suite de mon aventure avec ma cousine Claire, nous étions toutes deux tributaires des visites que nos parents organisaient. Je repensais beaucoup à ce qu’il s’était passé entre nous ce dimanche la. Mes séances intimes à cette période étaient souvent rythmées par cet instant très excitant non achevé. Nous avions toutes deux été dérangées avant notre orgasme, c’était très frustrant ! Quelques semaines étaient passées et je me languissais de la revoir en espérant qu’elle n’avait pas oublié notre petit accord coquin. Je n’osais pas demander à ma mère quand allions nous revoir ma tante, vu que je suis plutôt du genre à rester seule quand ils partent … ça leur aurait semblé plutôt étrange d’insister. A ma grande satisfaction, un vendredi soir ma mère me demanda si le lendemain je désirais les accompagner pour aller chez ma tante. Tout mon corps s’est illuminé envahi par une sensation indescriptible précédée d’une bouffée chaleur, j’avais envie de lui sauter au cou pour dire merci ! J’ai fais comme si de rien était en lui disant ... ouai ok ça va je viendrais. Ca semblait la satisfaire, je faisais un effort pour les accompagner … je l’ai entendu dire à mon père … tant mieux lol.

 

Cette étrange sensation ne m’a jamais quitté jusqu’au lendemain. J’étais impatiente, j’essayais d’imaginer ce qu’il allait se passer et mon intimité réclamait déjà. J’étais toute excitée, j’avais chaud, j’avais envie de me caresser le minou tout le temps. Dans la douche, dans le lit … difficile de m’endormir ce soir la, rien n’arrêtait mes envies. Il m’arrivait souvent de m’endormir avec un t-shirt long de nuit, ma mère insistait toujours pour que je mette une culotte. Une fois sous les draps … hop disparue ! lol … J’avais un peu de mal à la retrouver le matin, alors je disais que je l’avais perdu pendant la nuit. Je mettais sous les fesses un genre de petite couverture d’une couleur sombre, elle recevait tous les jours ma cyprine avec abondance lors de mes séances de masturbation. Je ne laissais aucune trace sur les draps, matelas et t-shirt … d’ailleurs ça m’énervait quand elle n’était pas sèche suite à une lessive.

Ce soir la j’ai prolongé un peu plus que la normal ma séance intime, mon minou m’a fait exploser de très nombreuses fois avant de réussir à me calmer. Durant la nuit je me suis également réveillée à deux reprises avec une sensation de bien être, comme si j’avais bien dormi alors que j’avais toujours sommeil. J’avais déjà eu cette sensation auparavant, mais pas autant de fois en une seule nuit. A chaque fois, j’avais le minou humide ainsi que les doigts de la main droite … ça sera l’objet d’un autre récit, j’ai compris un peu plus tard ce qu’il se passait. Je suis une marmotte de nature, mais ce matin là impossible de dormir plus … encore quelques heures de patience ça me rendait folle. Je me suis appliquée sur le choix des vêtements. J’ai opté pour une jupe courte en jean sexy et surtout pratique avec un haut rayé de vert et blanc. Mes cheveux étaient parfaitement coiffés, je voulais être super mignonne. Après m’être longuement admirée j’ai eu envie de tester la facilite d’accès à mon intimité. Sans petite culotte c’est super pratique, super accessible … trop bon. J’étais fin prête pour allez voir ma cousine …

 

Le moment tant attendu était arrivé … A peine arrivée, ma tante me dit : Claire t’attend dans sa chambre, si vous avez soif tout est sur la terrasse. Ses frères n’étaient pas la, apparemment chez les grands parents … tant mieux encore plus de tranquillité. La porte de sa chambre était entrouverte, j’ai tape doucement en ouvrant … elle n’y était pas, ou était elle … j’ai sursauté en sentant ses mains toucher mes hanches par derrière. Elle me poussa et ferma la porte derrière elle. Elle était appuyée le long de la porte, elle me regardait d’un air coquin … on s’est mise a rire contente de nous retrouver. Elle était très belle, elle avait prit soin de mettre une jupe courte sexy. Elle me fit remarquer que j’étais super mignonne et moi de même … Je lui ai demandé si elle allait bien depuis la dernière fois … Apres avoir vérifié que personne puisse nous déranger, elle me prit la main pour nous asseoir toutes les deux sur le lit l’une à cote de l’autre. J’avais chaud, mon cœur battait … heureuse d’avoir retrouvée ma cousine et excitée à l’idée de franchir à nouveau des interdits. Après avoir échangé notre premier bisou, mon minou me brûlait et s’humidifiait. Apres un temps petit temps mort, elle me demanda toute timide si elle pouvait voir de plus près mon minou et le toucher. N’y voyant aucune objection, elle s’est mise à genoux devant moi pour mieux observer mon entre jambe, je la voyais regarder avec attention. Ca m’excitait, je sentais mon minou se gonfler et se gorger désir.  A l’instant ou j’ai senti ses doigts me caresser puis m’explorer c’était bon, je sentais qu’elle écartait mes lèvres pour mieux voir l’entrée du vagin. Elle m’a demandé de me dire ce que ça faisait, elle voulait savoir si on avait les mêmes sensations de toucher tel ou tel endroit.

Elle parcourait mes petites lèvres sensation c’était doux vers le bas et beaucoup plus agréable en augmentant le plaisir vers le haut en insistant sur le clitoris, cette impression d’avoir envie de faire pipi tout à fait plaisante en insistant sur l’orifice urétral jusqu'à mon hymen encore présent à cette époque. Ce petit jeu érotique et interdit me procurait de très agréables sensations, tellement différentes quand c’est quelqu’un d’autre qui te procure ce plaisir. Je me suis laissée aller en arrière sur le lit quand elle fini par insister sur mon clitoris avec des mouvements très rapide. Elle cherchait à ce que j’aille rapidement vers l’orgasme elle y arrivait très bien car je n’arrivais pas à contrôler, ça manière de me masturber était exquise. J’ai agrippé le couvre lit sous l’emprise de la jouissance car je ne voulais pas gémir bruyamment. Quel délice un tel plaisir ! Elle n’avait rien loupé du spectacle, je la voyais satisfaite et excitée de ce qu’elle venait de voir et faire. Elle avait ses doigts enduits de ma mouille, elle sentait l’odeur de mon intimité.

 

Je voulais faire pareil, explorer son intimité. J’étais également très curieuse de connaître ses points sensibles et impatiente de voir comment elle réagissait sous l’effet de l’orgasme. J’ai eu le plaisir de voir qu’elle n’avait pas de culotte, les poils de son minou étaient tous collés par la mouille abondante … j’ai relevé sa jupe pour mieux voir, j’ai caressé son sexe en le parcourant sans le pénétrer, ça semblait beaucoup l’exciter car sa respiration accélérait. Son sexe s’ouvrait de plus en plus prêt à recevoir mes caresses plus appliquées. J’ai alors parcouru l’entrée de son vagin en écartant ses lèvres, je l’ai entendu soupirer de plaisir. J’ai ensuite étalé sa mouille en insistant sur son clitoris en faisant des petits cercles le bruit était amusant et excitant. Elle bougeait de plus en plus sous l’effet de chaque mouvement, elle allait avoir un orgasme ! Elle s’est d’abord agrippée au bord du lit, puis allongée … les contractions de son vagin étaient visibles, c’était magnifique et excitant à la fois. J’étais folle de joie de lui avoir donné autant de plaisir c’était une découverte passionnante.

 

J’avais soif et elle avait envie d’aller aux toilettes, nous n’avions aucune trace de mouille sur nos jupes. Trop cool …Personne ne se doutait de nos petits jeux interdits, sa tante me demanda se que nous faisions d’intéressant. J’ai répondu, on discute on fait des trucs et me elle dit encore vos secrets de gamines ! Claire est arrivée pour se rafraîchir également, une fois finie elle me dit tu viens … j’ai encore des choses à te montrer. Nous étions reparties dans la chambre, nous nous sommes installées sur le sol le dos appuyé sur le lit. Assises cote à cote de façon à ce que nous poussions voir et atteindre nos minous très aisément. Ma main droite tenait sa main gauche, les mains exploraient nos intimités. Au début nous parlions normalement de qu’on ressentait et au fur et à mesure notre plaisir prenait le dessus. Nos mouvements, nos regards, nos respirations, nos sensations étaient synchronisés et cette sensation indescriptible de bien être pendant ces moments la. Rien pour nous déranger quand nous avons eu toutes les deux en même temps un orgasme foudroyant nous mettant chaos. Nous étions toutes les deux satisfaites du bien que l’on s’était procuré. Nous avons longuement partagés nos impressions sur nos sensations partagées. On s’est regardé et nous sommes embrassée tout en éclatant de rire.

 

Nous avons toutes les deux recommencé ces petits jeux pendant quatre ans environ. Ce n’était qu’une attirance physique qui nous a permit de découvrir notre corps d’une autre façon et d’évoluer dans notre vie sexuelle. Nous avons souvent prit le risque d’être démasquée, mais c’était plus fort que nous malgré nos éducations strictes. Quelques années plus tard, elle m’avoua qu’elle n’avait jamais eu aucune attirance pour les filles sauf moi c’était inexplicable. Elle est actuellement mariée et heureuse, je fais partie de son jardin secret et elle du mien.


 © Tous droits réservés

 

Par lovefanny - Publié dans : vos contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés