Dimanche 14 décembre 7 14 /12 /Déc 12:16

Je venais d’emménager, mon premier appart … cool. Un petit appart tranquille dans une villa venait de se libérer. Une petite fête entre copines s’imposait, j’avais invite deux collègues et quatre autres copines, nous étions alors sept à faire les folles. J’ai beaucoup bu ce soir la, franchement a ne presque plus tenir debout. Une petite soirée très sympa, dont je garde un excellent souvenir. Vers les une heure du matin, toutes sont reparties chez elles … sauf une qui était ronde comme une queue de pelle … pire que moi. Je me suis dis ce n’est pas grave, elle va dormir ici. Elle repartira chez elle quand elle aura dormi et récupéré … Elle délirait, elle rigolait pour n’importe quoi c’était amusant. A un moment, je la vois la main entre les jambes appuyée sur son minou. Elle me dit j’en peu plus faut que j’aille pisser. Vu qu’elle ne tenait plus trop debout, je me suis dis aie ça ne va pas être commode. Je lui demande si ça va aller, elle m’a répondu mais oui … Elle a bien tenté de se mettre debout, mais je voyais qu’elle n’y arrivait pas. J’ai voulu l’aider, mais elle tomba et m’entraîna avec elle dans sa chute. N’étant pas dans un état normal également, on s’est mise a rire toutes les deux a s’en décrocher la mâchoire.  D’un seul coup elle me dis j’en peux vraiment plus, mais sur le coup je n’ai pas saisi … elle était en vrac adossée sur le carrelage. Je pouvais facilement distinguer son petit string sous sa petite jupe noire. C’est une fille plutôt mignonne, avec des cheveux tintés couleur acajou. Elle se mit à rire de nouveau, je fus alors surprise de voir qu’elle se faisait dessus … ça coulait abondamment entre ses jambes comme une cascade jusqu'au bord de sa jupe. Je me suis alors senti un peu excitée par ce joli spectacle inattendu. Je lui dis oh la cochonne en me marrant, elle me dit désolé mais je peux plus me retenir. Je lui dis tu sais, moi non plus et je me suis soulagée de la même manière. Je sentais la chaleur de mon urine couler entre mes cuisses et mouiller ma petite jupe, j’inondais également le sol. J’ai ensuite levé ma jupe, car la sensation d’être humide comme ça ne me plait pas. Elle me regardait faire mon strep-tease tranquille.

 

Je suis ensuite allée à la salle de bain chercher de quoi essuyer et nettoyer nos bêtises. En revenant je fus surprise de voir qu’elle avait également levé sa jupe et string. Elle se touchait le minou sans réellement se masturber, elle était excitée ça me rendait folle. J’ai quand même fait un peu le ménage juste avant qu’elle me demande si je n’avais pas envie de lui bouffer la chatte. Je lui ai dis qu’elle était bourrée et qu’elle ne savait plus ce qu’elle disait. Elle insista lourdement, mais si viens … on va passer un bon moment je t’assure. Elle était sur le sol les jambes écartée, elle se masturbait … elle s’éclatait seule, j’en avais vraiment envie. J’ai fini par céder à ses avances et je l’ai approchée pour l’embrasser, sa respiration était rapide elle était déjà en train de jouir. Elle me serra tellement fort le bras que j’ai eu une marque le lendemain. Je me suis mise debout devant elle, j’avais mon minou a la hauteur de son visage … j’ai tout oublié et j’ai commencé à me masturber devant elle. Le spectacle l’excitait, elle me prit les deux fesses et me plaqua contre son visage. Je sentais le bout de sa langue experte me titiller le clitoris, je sentais déjà l’orgasme monter, tellement excitée et tellement soudain … je me suis laissée aller à la jouissance. Je suis alors mise accroupie devant elle pour l’embrasser, je sentais mon odeur sur ses lèvres et sa salive avait le goût de mon nectar. Je suis alors descendu entre ses jambes, elle s’est allongée entièrement sur le sol. Elle avait ses jambes écartées, je pouvais aisément lui manger le minou. J’ai parcouru avec la langue toute la longueur de sa fente pour insister du bout de la langue sur son clitoris. Je l’ai ensuite pénétrée d’un doigt, puis deux très facilement … elle mouillait énormément, elle gémissait au rythme de mes mouvements … elle me disait que c’était trop bon et qu’il ne fallait pas que j’arrête. Le voyant bouger de plus en plus, respirer de plus en plus fort, l’orgasme n’était plus loin. J’ai senti son vagin se contracter en même temps qu’elle fermait les yeux sous l’effet de la jouissance. Son orgasme était assez long, j’ai eu le droit a un spectacle incroyable … j’étais contente de cette soirée finalement.

 

Nous nous sommes mise en 69 pour nous faire se manger mutuellement le minou. J’étais au dessus car elle n’était pas en état pour tenir à quatre pattes. Elle me pénétrait de trois doigts, c’était trop bon … elle avait sa main inondée de ma mouille, les miennes de la sienne. J ’ai eu un nouvel orgasme assez rapidement, m’obligeant a oublier un instant de lui procurer du plaisir. J’ai reprise l’exploration de son intimité pour finir jouir une dernière fois toutes les deux en même temps. Toutes les deux sur un petit nuage, nous nous sommes ensuite allongées dans le clic clac enlacées et heureuses du moment magique passé ensemble jusqu’au petit matin.

© Tous droits réservés

Par lovefanny - Publié dans : vos contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés