Samedi 28 février 6 28 /02 /Fév 10:52

Depuis leur enfance, Sarah et Audrey ont toujours partagé leur propre salle de bain, tandis que leur parents disposent de la leur. Ce qui veut dire qu'elles ont développé des habitudes d'utilisation bien à elles. C'est donc tout naturellement que ses habitudes se sont appliquées dans l'appartement que nous partageons à présent. La chose qui m'a le plus surprise, c'est le fait de rentrer dans la salle de bain même si quelqu'un s'y trouve déjà. Personnellement, et je pense que c'est le cas chez beaucoup de gens, j'ai toujours eu l'habitude d'attendre que la place soit libre pour y accéder. Je ne me serais pas vu entrer alors que ma sœur ou ma mère pouvaient s'y trouver. Mais de toute évidence ce genre de pudeur n'existe pas entre elles. La seule précaution qu'elles prennent c'est de frapper à la porte et d'attendre deux ou trois secondes avant de pénétrer dans la salle de bain. La première fois que cela s'est produit avec moi fut le lendemain de notre installation avec Sarah. J'étais en train de me raser les jambes, et le reste... quand Sarah déboula tranquillement dans la pièce comme si de rien n'était. Visiblement j'ai du faire une tête étrange car mon amie s'est excusée et m'a expliqué cette habitude. Mais elle ne quitta pas la pièce et commença à faire ses propres affaires. Avec le temps je me suis habituée à ça. Et j'ai adopté moi aussi cette manière de faire. Cela à d'ailleurs provoqué quelques situations troublantes ou cocasses entre les sœurs et moi.

Comme je devine la curiosité de certain d'entre vous, je vais vous en raconter une ou deux.

Ainsi quelque temps après la reprise des cours, j'étais rentrée la première à l'appartement. Je savais que ce jour là j'avais deux heures devant moi vu que les filles ne finissaient pas tout de suite. Je profitais toujours de ce jour là pour prendre un long bain relaxant. Je me dirigeais donc dans la salle de bain, je me suis fait couler mon bain avec plein de mousse, j'avais pris mon MP3, et commencé à me relaxer, les yeux fermés. Comme bien souvent dans ces moments là, mon esprit se met à divaguer, et m'entraîne souvent dans des pensées érotiques. Ce fut le cas ce jour là. Me sachant tranquille, je profitai de ces instants pour me caresser et me donner du plaisir ( pour ma part je trouve cela très agréable dans un bain). L'une de mes mains commença donc à jouer avec ma poitrine, mes tétons. J'aime les cajoler tendrement, faire glisser mes doigts dessus, frotter les pointes. Tandis que l'autre main avait plongé dans l'eau du bain pour venir se perdre entre mes jambes. Je passais comme toujours dans ces moments là de mon clitoris à mon minou. J'y faisais entrer deux doigts. Lorsque je me caresse dans mon bain, j'ai toujours l'habitude d'avoir des gestes plus lents que lorsque je fais cela dans mon lit ou sous la douche. J'ignore pourquoi mais j'aime mettre plus longtemps à faire venir mon orgasme. Ce jour là je ne changeais rien. Les yeux toujours fermés, une musique douce dans les oreillettes, une main sur mes seins, l'autre jouant avec ma vulve, j'étais bien et j'obtins le fruit de mes caresses en ayant un orgasme très intense et délicieux. Je suis restée ainsi quelques secondes avant de « revenir sur terre » et d'ouvrir les yeux.

 

Mais à l'instant même où j'écartais les paupières, j'ai connu la plus grande honte de ma vie: Audrey était dans la salle de bain, assise, le regard fixé sur moi, le visage légèrement rosé, mais avec un immense sourire aux lèvres. Si j'avais pu plonger dans la baignoire et n'en jamais ressortir je crois que je l'aurais fait. « Quel beau spectacle! » m'a-t-elle dit. Pour ma part je ne pouvais pas articuler la moindre parole. Je me sentais si bête, si honteuse, si gênée. Audrey s'approcha de moi. Elle passa une de ses mains sur mes joues chaudes. Elle me essaya de me réconforter en m'expliquant que je n'avais pas à avoir honte, qu'elle aussi faisait souvent ça dans son bain, qu'elle aussi s'était déjà faite surprendre dans cette situation pour le moins compromettante, et que le spectacle que je lui avais involontairement offert lui avait donné envie de me rejoindre et de participer.

Mais cela ne changea rien à ma honte je vous l'assure. Audrey quitta ensuite la salle de bain. Je me séchai et m'habillai en toute hâte afin de m'enfermer dans ma chambre. Dans le couloir je croisai à nouveau Audrey qui me prit le bras et me dit que cela resterait qu'entre elle et moi, et qu'elle allait immédiatement faire la même chose car je l'avais terriblement excitée! Je ne sais pas comment définir ce que je ressentais à cet instant car j'étais toujours aussi confuse mais soulagée que cela reste un secret. Et un peu fière d'avoir troublé une fille qui avait sûrement du voir d'autre filles bien plus jolies que moi.

 

Durant les jours qui suivirent, j'ai eu beaucoup de mal à me trouver dans la même pièce qu'elle. Ma gêne ne passait toujours pas. Et je crois qu'elle le sentait. Elle commença à devenir encore plus douce et gentille avec moi. Un soir elle me rejoint dans ma chambre et m'avoua qu'elle regrettait cette distance glaciale qui s'était instaurée entre nous. Elle me répéta qu'il n'y avait rien de grave et qu'elle avait vraiment adoré vivre cet instant. Puis elle ajouta, le sourire aux lèvres,que si je le désirai, moi aussi, un jour je pourrai la regarder faire... Heureusement, avec le temps tout revint dans l'ordre et la gêne se dissipa. La seule chose qui a changé depuis, c'est qu'à présent lorsque je me caresse dans mon bain, je n'écoute plus de musique afin d'être certaine d'entendre que l'on frappe à la porte, et que mes fantasmes se nourrissent de cette expérience.

 

Si vous avez aimé comme moi, son histoire, venez découvrir sans plus attendre son blog sur www.melanie-intime.erog.fr, bonne lecture à tous et à toutes !

 
© Tous droits réservés

Par lovefanny - Publié dans : vos contributions
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés